Voyage en terre cappadocienne

Le voyage du 20 au 31 mai 2016

St_Sauveur_Chora

Pour tous renseignements supplémentaires : le site internet

              ou

Agence Intermède
10 rue Mézière,
75006 Paris

Nous commençons par la visite de Istanbul (2 jours). C’est une bonne introduction à l’Orient actuel et antique ou byzantin. On comprend ainsi sur place le cadre de ce monde que nous disons « byzantin » : politique, esthétique, religieux. Et cet empire se pensait « romain ». Nous ne pouvons pas tout voir, mais nous visiterons Ste Sophie, quelques anciennes églises ( Sts Serge et Bach, St Sauveur in Chora …) et des  mosquées (Solimanyié, Sultanahmet …) ; nous remonterons le Bosphore en bateau jusqu’à Roumeli Hisar. Le soir, nous partons en avion, pour la Cappadoce.

    Depuis Avanos, on explore pendant cinq jours les sites habituellement visités, mais aussi un certain nombre de lieux peu connus qu’on n’aborde qu’à pied.  Ce voyage nous permet, au fil des visites, de nous familiariser avec l’iconographie et la spiritualité byzantine ; et de faire la connaissance des Pères Cappadociens. À la fin du IVe siècle, Basile le Grand, Grégoire de Nysse et Grégoire de Nazianze, tous trois évêques, exercèrent sur la théologie chrétienne, en formation, une influence décisive .

 Programme :

            Jeudi 21 et vendredi 22 mai : Visite de Constantinople – Istanbul.

            Samedi 23 : nous verrons l’église dite ‘Pancarlık’ , près d’Ürgüp, qui présente une belle iconographie narrative, puis le site de ‘Balkan dere’ isolé au dessus d’un vallon, près d’Ortahisar.
L’après-midi, nous verrons, à Avcılar-Göreme, les pitons des ‘stylites’ et l’église de Durmuş et son ambon, unique en Cappadoce.

Dimanche 24:L’ermitage de Nicétas, au milieu des vignes, et l’église perchée du point 1223, au cours d’une marche de la matinée.
Après midi : le site bien connu de Göreme (y compris Karanlık kilise). Messe à Avanos.

Lundi 25: Route en car, jusqu’au monastère de l’Archangelos avec son réfectoire pour des moines et/ou des pélerins, le plus grand de Cappadoce. Puis marche dans la vallée de Soğanlı. avec son très original monastère « familial », ses églises sculptées à l’extérieur et son marché aux poupées local. Au retour : église ‘triconque’ de Tağar.

Soğanlı_Restaurant

Mardi 26 : le matin, marche dans Zelve et Pasabağ ; après midi, visite de l’église de Gülsehir (rare église du XIIIe siècle) ; visite, à Hacibektaş, du couvent d’un islam peu connu : l’ordre des derviches bektashi.

Mercredi 27 : Pour finir en beauté : marche et visites dans les vallons de Kızıl Çukur et Güllü dere. Puis, l’église iconoclaste de St Basile.

abside

 

Nous poursuivons vers une Cappadoce différente.

 

 

 

Jeudi  28 : Route vers le sud. Eski Andaval (fondée par Hélène, mère de Constantin ), monastère creusé d’Eski Gümüs, ville de Nigde, église construite de Kizil kilise, datant du 6è siècle, sous Justinien, récemment consolidée grâce à l’action des « Amis de la Cappadoce ».

Vendredi 29 : Marche dans la vallée de Péristrema. C’est un canyon dont nous suivrons la rivière, en visitant des petites églises au style varié.

Samedi 30:de Güzelyurt à Ankara. En cours de route, visite d’un caravansérail à Agzikarahan, et arrêt au Lac Salé.

L’après midi, à Ankara, visite du Musée des Civilisations Anatoliennes, récemment ré-ouvert, qui présente les civilisations qui se sont développées en Anatolie (c’est le nom géographique de la Turquie).

31 mai : Retour.

Rem : des adaptations, légères, peuvent être nécessaires en fonction du temps et des lieux.

Les commentaires sont fermés.